Home / Étapes & construction / Les travaux de second œuvre : pour le confort et la fonctionnalité

Les travaux de second œuvre : pour le confort et la fonctionnalité

Bâtir une maison, c’est procéder à des étapes, qui sont aussi fondamentales les unes que les autres, pour sa stabilité, sa solidité et sa viabilité. Ainsi, même si la base, l’ossature, les ouvertures et la toiture ont été bien posées, les travaux à effectuer sont encore nombreux. Sans les finitions qui constituent les travaux du second œuvre, une maison ne peut pas être habitée. La mise en place et l’entretien régulier ou, au besoin la rénovation de ces travaux, assurent le confort des occupants, maintiennent l’état des équipements et contribuent à la longévité de l’habitation.

Mode et  processus de réalisation

Un grand nombre d’ouvriers et d’artisans de spécialités différentes, comme les plaquistes, les menuisiers, les électriciens, les plombiers, etc., vont s’occuper des travaux de type second œuvre.

Pour la bonne marche et la réussite des travaux, ils procéderont par étapes sous la supervision de l’architecte et la coordination du chef de chantier.

Les travaux à effectuer sont :

  • la protection et l’isolation des murs, des sols et des plafonds,
  • la mise en place des escaliers et des emmarchements ainsi que des installations électriques et sanitaires
  • l’installation des systèmes de chauffage et de climatisation.

Le niveau de finitions : choix des matériaux, gamme et qualité des équipements, sera fonction du type de maison mais surtout du budget.

Réalisation des travaux

Protection et isolation des murs des sols et des plafonds

L’objectif est la protection des façades extérieures par le revêtement prévu, tout en veillant à aboutir à l’esthétique souhaitée.

Parallèlement, l’isolation des murs, des combles, des sols et des plafonds pour une performance énergétique maximale sera effectuée.

Pour une isolation réussie, des matériaux d’origine végétale, minérale et synthétiques, réputés pour leur excellence en isolation sont disponibles. L’utilisation des faux plafonds est également indiquée. Une bonne isolation protège les meubles de l’air et de l’humidité, favorise la pérennité des installations et même de la construction.

Mise en place des escaliers, des installations électriques et sanitaires

L’installation électrique sera l’œuvre des électriciens. L’installation sanitaire comme la robinetterie et la tuyauterie, est attribuée aux plombiers. Les maçons et menuisiers s’occuperont des cloisons, des emmanchements et des escaliers.

A propos des escaliers, le choix peut se porter sur :

  • un escalier droit, le plus classique, le moins cher, mais demande de la place et peut manquer de design,
  • un escalier tournant, nécessite moins de place mais plus cher que le précédent,
  • un escalier hélicoïdal, exige le moins de place parmi les trois, peut-être la plus esthétique mais manque de fonctionnalité pour le transport des grands objets.

Installation des systèmes de chauffage et de climatisation

Les systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation bien étudiés sont les garants du confort mais aussi d’une dépense en énergie modérée. Les techniques et équipements utilisées sont variés. Il y a :

  • Les équipements modernes et perfectionnée comme le VMC.
  • Les équipements classiques comme la cheminée, le sol chauffant.
  • Les équipements écologiques comme le principe des puits canadiens, etc.

Tout est question de goût et de moyens.

Scroll To Top