Home / Construction maison / Les performances énergétiques de la maison bioclimatique

Les performances énergétiques de la maison bioclimatique

Bien que la conception des maisons bioclimatiques soit récente, sa réalisation utilise de vielles techniques comme celles déployées pour les maisons passives et écologiques mais auxquelles les architectes ont apportées des connaissances approfondies. Les matériaux employés pour l’isolation sont des matériaux naturels mais sélectionnées soigneusement pour leur efficacité.

Conception des maisons bioclimatiques, principes de base

Pour toutes maisons climatiques, l’objectif est l’atteinte d’une performance énergétique et isolante la plus élevée possible. Les architectes travaillant sur la conception des maisons climatiques se sont spécialisés dans cette optique. De cette façon, le coût de réalisation d’une maison bioclimatique devient plus élevé par rapport à celui des maisons classiques.

L’action à mener consiste à :

  • Tirer profit au maximum de l’apport du soleil et des autres sources d’énergie naturelles existantes.
  • User des qualités des matériaux pour maximiser l’isolation.

Techniques d’optimisation de l’apport d’énergie naturelle

La température dans les pièces habitables ainsi que la luminosité restent constamment les mêmes, grâce :

  • A une orientation bien étudiée de la construction : c’est la face sud qui stocke l’énergie, et constitue la partie habitable. Les immenses baies vitrées se concentrent au sud. La partie nord est composée des pièces qui ne nécessitent pas de la chaleur. Le chauffage et l’éclairage se font ainsi d’une façon passive et la gestion est maîtrisée : chaleur maximum en hiver et minimum en été.
  • Aux techniques de construction spécialisées :
  • des avancées du toit sont prévues pour empêcher une partie de la lumière d’entrer dans la maison en été,
  • une partie de la maison est enterrée, laissant au sous-sol,  un espace qui permet à l’air entrant de se climatiser avant de passer dans les pièces : principe de base des puits canadiens.

Techniques d’utilisation des matériaux d’isolation de grande qualité

La réduction de la consommation en chauffage et de la climatisation a été conçue de manière à n’utiliser que des matériaux naturels. C’est ainsi que :

Pour l’isolation

Pour réduire les besoins en chauffages, les architectes ont déjà inséré dans le gros œuvre, des matériaux qui excellent par leurs qualités isolantes. Ce sont des matériaux d’origines végétales ou minérales et particulièrement le bois qui constitue l’essentiel des parties dures de l’habitation.

Ils ont aussi fait appel à la laine de roche ou à la laine de verre ou à des pierres volcaniques pour optimiser l’isolation.

Pour la climatisation

Des plantes à feuilles antédiluviennes comme les plantes grimpantes sont utilisées comme climatisation des surfaces des maisons bioclimatiques.

Scroll To Top